Rédiger un brief créatif efficace

20 septembre 2021
Brief créatif
communication marque | concept créatif

Vous faites appel à une agence de com pour vous accompagner dans la réalisation de vos supports créatifs et stratégiques ? Pour optimiser vos échanges et maximiser la réussite de vos projets, pensez à rédiger un brief créatif en amont ! Compos’it, spécialiste de la communication de marque, vous donne les clés pour concevoir ce document et mettre toutes les chances de votre côté.

1. Un brief… Oui, mais pourquoi faire ?

Commençons par le commencement : un brief créatif est un document présentant toutes les informations qui seront utiles à un prestataire , votre agence de communication globale par exemple, pour répondre au mieux à votre demande.

En quelques mots, le brief va synthétiser la demande, son contexte et les attendus, mais aussi donner des orientations créatives. Ce dernier point est essentiel car il va permettre d’inspirer l’équipe chargée du projet, de stimuler la créativité et de créer un réel enthousiasme autour du projet.

Le brief créatif est l’un des outils de gestion de projet qui vous permettra de maximiser la réussite de votre projet. Listons à présent les différents contenus et renseignements à intégrer.

2. Les contenus indispensables de votre brief

La description générale du projet

Définissez le périmètre du projet pour lequel vous sollicitez votre prestataire. Dans cette partie, vous présenterez le contexte et réaliserez une brève description du projet et de la demande.
Répondez au fameux qqoqcp : qui, quoi, où, quand, comment et pourquoi. Ces renseignements permettront à l’équipe de comprendre les enjeux principaux.

Pour aller plus loin, vous pouvez présenter votre entreprise et son positionnement, situer votre marque par rapport à ses concurrents, dévoiler son identité…

Les objectifs que vous souhaitez atteindre

Expliquez ici quels sont les buts que vous souhaitez atteindre grâce à ce projet et aux livrables. Pour être performant, sélectionnez 1 objectif principal ainsi que 2 ou 3 objectifs secondaires. Point essentiel, ils doivent être SMART ! Derrière cet acronyme, se cachent 4 caractéristiques que doivent à tout prix remplir vos objectifs : être spécifiques, mesurables, atteignables, réalistes et temporels.

BON À SAVOIR : voici quelques exemples d’objectifs.

– Améliorer la notoriété de votre marque
– Augmenter le trafic sur votre site marchand
– Développer votre audience
– Fidéliser vos clients existants
– Améliorer le taux de conversion

Les cibles visées

Il est désormais temps de parler des publics visés : à qui vous souhaitez vous adresser !
Scinder l’information entre votre cœur de cible et vos cibles secondaires. N’hésitez pas à faire une description la plus complète possible : sexe, âge, habitudes, CSP, localisation, profession… Ici, tous les détails comptent car ils permettront à l’équipe de mieux connaître votre destinataire et donc de produire un travail adapté à ses besoins et préoccupations.

BON À SAVOIR : pour aller plus loin, vous pouvez communiquer les travaux préalables que vous avez réalisés sur vos personas. En marketing, un persona est un personnage fictif qui représente un groupe ou une partie de votre cible.

Les spécificités de communication

Abordez ici la direction que vous souhaitez prendre et la manière dont vous souhaitez communiquer votre message. Pensez à donner a minima les informations suivantes :

  • Le ton du message : c’est à l’ambiance qu’il va s’en dégager.
  • Le message : quel est le sujet à communiquer et sous quel angle.
  • Le(s) visuel(s) c’est-à-dire les éléments graphiques ou images qui composeront votre support.
  • Et autres détails ou contraintes techniques.

Les parties prenantes

Pour le bon déroulé du projet, n’oubliez pas de définir le rôle de chacun des interlocuteurs principaux du projet ainsi que leurs responsabilités. Cela vous évitera de nombreux quiproquos et facilitera les échanges.

BON À SAVOIR : fatigué de rechercher en permanence les adresses email et numéros de téléphone des parties prenantes ? Profitez de ce document pour centraliser les informations pratiques des opérationnels, décideurs ou autres ressources.

Les ressources et livrables

Ça y est, on arrive au sujet qui fâche… Le budget ! Même si vous ne l’avez pas encore défini de manière définitive, il est indispensable de communiquer au moins une estimation de l’enveloppe budgétaire allouée à ce projet. Celle-ci doit permettre à votre agence de communication de vous concocter des stratégies et solutions en adéquation avec les moyens dont vous disposez. Ne pas le faire c’est prendre le risque de recevoir une proposition qui « vend du rêve » mais démesurée par rapport à ce que vous pourrez réellement mettre en place. Vous serez alors, sans aucun doute, déçu…

Dressez également une liste de tous les éléments qu’il faudra vous livrer : nombre de déclinaisons, formats, poids, tailles, fichiers sources…

Le planning et vos échéances clés

Afin de planifier au mieux le suivi de votre projet et de mettre toutes les chances de votre côté pour tenir les délais, communiquez dès le début votre calendrier prévisionnel et les échéances immuables. Prendre le temps de construire cette chronologie, permettra :

  • à votre prestataire de vous alerter au besoin si les délais lui semblent faussés pour avoir une vision la plus réaliste possible,
  • aux chefs de projet de suivre l’implication de chacun au fur et à mesure de son avancement.

Vous savez désormais comment réaliser un brief créatif aux petits oignons ! Croyez-nous votre agence de communication vous en remerciera. Il est grand temps de confier votre communication à une agence globale  pour vous accompagner dans la définition et la mise en place de votre stratégie. Compos’it, c’est l’agence de com 360°  à Bordeaux Cestas qui vous accompagne de la conception de votre image de marque et de votre stratégie d’entreprise – interne, BtoB ou BtoC – à leur déploiement. Votre marque nous inspire !


encart édition

Dernières publications