Les 5 règles d’or d’un bon storytelling

règle storytelling
brand content | Storytelling 6 avril 2021

Pour votre marque ou votre entreprise, raconter son histoire est essentiel. Elle transmet vos valeurs et votre image de marque. Pour développer un sentiment d’appartenance et atteindre vos objectifs, elle doit être bien construite et convaincante. Se lancer dans le storytelling demande de bien préparer sa narration pour donner du sens. Nous vous dévoilons nos 5 règles d’or pour un storytelling réussi :

1. Se connaître et avoir une vision claire

La première étape est de savoir qui vous êtes : quelle est votre philosophie de marque, vos valeurs, l’image que vous voulez renvoyer, votre positionnement, vos concurrents, … 
Vous devez faire une introspection afin de définir, par la suite, ce que vous aimeriez raconter sur vous.

Après avoir dessiné les contours de cette identité, vous devez y rester fidèle dans l’ensemble de votre communication et pour vous y aider vous allez rédiger votre proposition de valeur unique. Cette dernière vous aidera à préciser le positionnement narratif de votre marque.

2. Définir votre cible

Pour raconter efficacement votre histoire, vous devez savoir à qui vous vous adressez. L’objectif : trouver et comprendre votre public cible. Pour cela, vous devez déterminer :

  • Quel type de clientèle ciblez-vous : entreprises, employés, médias, particuliers, … ?
  • Quelles-sont ses spécificités ?  
  • Que recherche-t-elle ?
  • Où se situe-t-elle ?
  • Quelles sont ses motivations, besoins, craintes ?

Cette analyse vous permettra de savoir à quel type d’histoire, message et héros votre cible pourra être sensible.

Vous pourrez ensuite inclure une part de l’identité de la cible dans le personnage central de l’histoire pour qu’ils en deviennent partie prenante. En effet, la pertinence d’un storytelling repose en grande partie sur l’identification, l’appropriation du message et de l’histoire par son auditoire. Il doit se reconnaître dans les personnages principaux.

Cette parfaite connaissance de votre auditoire vous permettra donc d’adapter au mieux le message et le ton à adopter pour les atteindre au mieux.

3. Choisir le ton à adopter et s’axer sur les valeurs de la marque

Le choix du ton et du registre employés est donc un autre des éléments clés du storytelling. Si l’émotion et la proximité avec votre auditoire seront dans la majorité des cas de mise, vous pourrez également faire preuve par exemple, en fonction de votre cible et positionnement, d’humour ou encore d’empathie.

En effet, parmi les sensations auxquelles faire appel pour embarquer votre auditoire dans votre univers, l’empathie arrive en tête des plus accrocheuses. Alliant à la fois la joie, la compassion et le bien-être, elle facilite un sentiment d’identification chez le prospect. Il est donc intéressant de miser sur l’authenticité et la simplicité.

L’essentiel étant, bien sûr, de toujours choisir le ton et le vocabulaire en adéquation avec sa cible mais également avec l’identité de marque.

L’identité de marque est un élément fondateur du storytelling car celui-ci pour être réussi doit se baser sur les valeurs de la marque. En effet, que l’histoire soit fictive ou réelle pour garder de son authenticité elle doit se raccrocher à ce qui fait la marque ou l’entreprise.

4. Manier l’art de la mise en scène

Maintenant, il vous faudra exceller dans l’art de la mise en scène c’est-à-dire dans la manière de donner vie à votre histoire. Pour cela, il vous faudra :

  • planter le décor,
  • présenter les personnages,
  • contextualiser la situation,
  • faire ressentir les émotions,…

L’objectif est de créer des images mentales qui vous s’imprégner dans l’imaginaire inconscient de votre auditoire.

5. Vivre son histoire au quotidien

Maintenant que vous avez créé votre histoire, vous devez l’incarner autant que possible, c’est une des règles d’or du storytelling. Elle va devenir une partie intégrante de l’identité de votre entreprise. Chacune des parties prenantes de l’entreprise (dirigeants, collaborateurs, salariés, …) va devenir un ambassadeur à part entière de cette histoire.

Votre storytelling devra aussi être relayé et exploité sur l’ensemble de vos supports de communication comme votre site Internet ou encore vos catalogues, ,… et se refléter dans vos stratégies marketing, commerciales et sociales.

Respecter ces 5 principales règles d’or c’est l’assurance de de créer un storytelling efficace et percutant pour toucher la bonne cible et de la bonne façon.